Le swara yoga c’est quoi ?

Le Swara yoga est la science ancienne des rythmes corporels praniques qui explique comment le mouvement du prana peut être contrôlé par la manipulation de la respiration. 

meditation-intro

Depuis des milliers d’années, l’humanité a tenté de pénétrer le domaine de l’expérience intérieure. Différentes civilisations ont réfléchie et ont fait de leur mieux pour accomplir cette grande tâche.

 Ainsi, il existe de nombreuses façons et moyens différents de vivre l’expérience intérieure. Certains parlent de karma yoga, d’autres de bhakti yoga, raja yoga, kundalini yoga, etc. Beaucoup de gens disent que seuls ceux qui sont perfectionnés peuvent avoir une expérience intérieure, mais le yoga exprime ce droit pour tout le monde. Parfait ou imparfait, théiste ou athée, né haut ou né bas, tous peuvent avoir cette expérience. Par conséquent, de nombreux systèmes de yoga ont été conçus. De tous ces systèmes, le tantra peut être distingué séparément car c’est le chemin de la transcendance totale par lequel vous pouvez avoir cette expérience malgré toute limitation ou barrière. Dans la tradition tantrique, certains aspects sont largement connus tandis que d’autres sont presque oubliés. Parmi ces dernières, la science du swara yoga.

soul21

 Récemment, la science moderne s’est beaucoup intéressée aux champs électromagnétiques et au comportement de la bioénergie, qui est le principe énergétique inhérent au corps. Avec des développements passionnants qui s’accélèrent dans ces domaines 3 Parmi ces dernières, la science du swara yoga.

D’ou vient le Swara Yoga ?

 Bien que le swara yoga soit toujours pratiqué en Inde, il n’est pas bien connu, ni à l’Est ni à l’Ouest. C’est peut-être parce qu’elle a toujours été considérée comme une science ésotérique qui pourrait éventuellement nuire aux gens si elle était mal pratiquée. La tradition a été préservée secrètement par des yogis expérimentés qui l’ont transmise en stricte conformité avec les règles de pratique. Auparavant, le swara yoga était encore plus étroitement surveillé que la plupart des autres traditions tantriques. L’initiation n’a été donnée que par transmission directe ou par le bouche à oreille du gourou au disciple. Par conséquent, peu de choses ont été écrites concernant les aspects les plus subtils de la théorie et de la pratique. Pour cette raison, nous trouvons peu de références au swara yoga même dans les textes yogiques et tantriques.

Pratique du Swara yoga :

Swara signifie étymologiquement «le son de son propre souffle». Yoga signifie «union». Par conséquent, le swara yoga permet d’atteindre l’état d’union au moyen de son souffle. Grâce à la pratique du swara yoga, on peut réaliser que la respiration est le médium de la force de vie cosmique. 

Le souffle a tellement d’importance dans l’existence humaine que les anciens rishis ou voyants ont développé une science complète autour de lui juste en étudiant le processus simple de la respiration.

 Le swara yoga, cependant, ne doit pas être confondu avec le pranayama. Bien que les deux traitent du prana, le swara yoga met l’accent sur l’analyse de la respiration et la signification des différents rythmes praniques, tandis que le pranayama implique des techniques pour rediriger, stocker et contrôler le prana. On peut donc dire que le swara yoga implique les pratiques du pranayama, mais en fait c’est une science beaucoup plus étendue et précise. 

Beaucoup de textes yogiques tels que Shiva Samhita et Goraksha Samhita et divers Upanishads discutent des fonctions du prana.

 Cependant, la principale source de connaissances enregistrées sur le swara yoga provient du Shiva Swarodaya. Shiva est la conscience suprême.

Dans la tradition tantrique, Lord Shiva, connu sous le nom d’Adinath (le gourou primordial), a d’abord exposé la connaissance du swara à son disciple, Parvati ou Devi. 

  L’acte physique de respirer aurait une influence très subtile sur le niveau de conscience et donc les effets du swara yoga sont également très subtils. Il vise à éveiller directement le potentiel humain le plus élevé. 

Dans d’autres systèmes, une compréhension similaire de la swara du souffle est également exprimée. Par exemple, dans le taoïsme, il est dit:

«Si l’on médite sur la respiration, les divinités ou forces cosmiques peuvent être vues fonctionner dans le corps physique. En se soutenant uniquement sur la respiration, plutôt que sur de la nourriture grossière, tout son être sera purifiée et renforcée. La conscience peut alors monter au ciel où le corps et l’âme vivent la vie éternelle.” Swara yoga aide non seulement ceux qui croient en une réalité suprême, mais aussi ceux qui n’ont pas la foi et qui seront également surpris de découvrir de nombreuses vérités relatives à cette réalité.

Le but ultime :

 Le Swara Yoga est un chemin qui mène à l’expérience totale et à l’éveil de l’être tout entier.

 Vous devez connaître le mouvement du prana dans le corps et sa relation avec l’esprit. Le prana se manifeste de différentes manières et a des effets particuliers sur chaque organe et partie du système. Lorsque vous comprenez cela, vous pouvez prédire les événements à venir ou guérir vos maladies. Il existe de nombreuses techniques pour contrôler le swara de sorte que pendant la journée, la narine gauche reste active et le prana se déplace dans une direction particulière. Ou en faisant couler le prana dans la narine droite pendant la nuit, vous pouvez créer un autre type de mouvement d’énergie et de stimulus, de sorte que vous puissiez avoir un bon sommeil sans tranquillisants, travailler toute la journée sans vous fatiguer, ou vous pouvez digérer les aliments sans prendre apéritifs ou digestifs. Ce sont tous des aspects différents du swara yoga. Vous devez être en mesure de réaliser comment le prana se manifeste sous toutes les formes et que tout dans la création est dû au mouvement pranique. Par exemple, vous pouvez pratiquer le hatha yoga pour améliorer votre force et votre vitalité, mais ce n’est pas le but ultime, ce n’est qu’un effet secondaire. De même, les différentes techniques de swara yoga peuvent être utiles dans les affaires de la vie courante cependant, le but réel est de vous permettre de réaliser la véritable essence de votre être et de déployer l’expérience intérieure.

Pour en savoir plus :

Les yogis ont distingué cinq enveloppes ou koshas en sanskrit : l’enveloppe de nourriture, l’enveloppe vitale, l’enveloppe mentale et intellectuelle, l’enveloppe de félicité. Ces enveloppes sont contenues dans trois différents corps : le corps physique (enveloppe de nourriture) le corps astral (enveloppe vitale, mentale et intellectuelle) et le corps causal (enveloppe de félicité). Le swara yoga se concentre sur le deuxième corps le corps énergétique contenant le prana, le mental et l’intellect, nous le savons à présent tout trois étroitement liés.Allons un peu plus loin dans cette « géographie corporelle énergétique » Dans cette enveloppe vitale, on distingue des nadis, sorte de courants énergétiques, (selon les textes, ils sont 72.000 parfois, plus, ) Parmi eux, il faut en retenir trois : ida, pingala et sushumna. Ida est reliée à la narine gauche et pingala à la narine droite.C’est une chose à laquelle nous prêtons d’habitude peu d’attention, mais pourtant fondamentale.

Avez-vous remarqué que nous avons toujours une narine plus ouverte que l’autre ? Voilà un fait complètement normal, observé par les sages depuis fort longtemps. Cette prédominance d’une narine sur l’autre s’inverse tous les 60 à 90 minutes. Ainsi une narine qui resterait ouverte constamment engendrerait à long terme des déséquilibres et des maladies.

Bon à savoir : le nadi gauche, relié à l’hémisphère droit favorise l’activité mentale, tandis que le nadis droit relié à l’hémisphère gauche est responsable de l’activité physique. Il existe donc des moments favorables à certaines activités : votre nadi droit est ouvert ? Vous serez plus enclin à faire du sport ou du jardinage… Votre nadi gauche est ouvert ? Etudiez, lisez !!! Les deux nadis sont ouverts ? Cela arrive entre deux alternances, on dit que c’est le temps parfait pour méditer.

En effet, ce laps de temps correspondrait à l’activation du troisième nadi très important : sushumna. Lorsque les deux nadis remontent dans cette colonne centrale, alors, il s’opère un changement de conscience. Rassurez-vous, cela ne peut jamais se produire d’un coup, car le long de cette colonne sushumna existent sept chakras, sorte de central énergétique qui bloquent lorsque l’on n’est pas prêt la remontée du prana vers ajna chakra…

Comment équilibrer les nadis ? Une technique : anolomaviloma, la respiration alternée. A pratiquer matin, midi et soir, si vous voulez vivre une vie saine et équilibrée.

Quelques livres :

– Svara yoga de Swami Sivananda (à commander sur le site de la DivineLife Society)– Swara yoga de Satyananda aux éditions Swam.

Un site : http://www.swarayoga.org

Pratique : détermine si le flux de ton prana fonctionne correctement.Pour cela, bouche la narine droite puis la narine gauche et remarque de quel côté l’air s’écoule plus facilement. Répéter l’opération plusieurs fois par jour.

Source : http://milaparvati.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *