Yoga pour femme enceinte

Le yoga est-il conseillé pendant la grossesse ? Je n’ai jamais pratiqué le yoga, je peux commencer enceinte ? Maternité et yoga, c’est possible et même bénéfique, voici le yoga prénatal et même postnatal…!

C’est quoi le yoga prénatal ?

Le yoga est une pratique qui s’adapte à tous et à toutes ! Ainsi si vous êtes enceinte ou souhaitez le devenir vous pourrez pratiquer avec bienveillance, toujours !

pregnant-woman-yoga-3739317_1920

Dans tous les types de yoga, il faut toujours préciser à votre professeur(e) votre état, grossesse compris ! Ainsi la pratique sera adaptée pour votre bien-être et celui de votre bébé. Comme toute pratique, écoutez-vous, ne forcez pas trop et sentez ce qui vous fait du bien.

Les étirements seront plus doux, certaines postures peuvent être adaptées, vous utiliserez des accessoires pour vous soutenir le plus possible. Les techniques de respiration du yoga prénatal peuvent vous aider à réduire ou à gérer l’essoufflement pendant la grossesse et à surmonter les contractions pendant le travail.

Pendant la grossesse, le yoga aide le fœtus à se développer sainement. En effet, les postures proposées aux femmes enceintes offrent un espace confortable pour votre bébé. La respiration est essentielle, elle assure un flux complet pour vous comme pour votre enfant. Un autre point important, le yoga prénatal prépare votre corps aux bouleversements liés à l’accouchement, renforcement et tonifications de vos muscles internes.

Le Yoga prénatal vous permettra aussi d’être plus sereine et consciente face aux changements physiques que vous subissez. Les différentes techniques de méditations et respirations conscientes sont également très intéressantes car elles apaiseront vos pensées et vous vous sentirez plus calme. Il est important de se sentir bien ancrée dans ce moment de votre vie vous serez d’autant plus épanouie(s) !

Les douleurs physiques et inconforts disparaîtront plus facilement si votre esprit est apaisé !

yoga-day-4820228_1920
Image par mayaangel94 de Pixabay

Les avantages de pratiquer pendant la grossesse :

  • Le yoga prénatal vous garde souple, tonifie vos muscles et améliore votre équilibre, votre circulation, avec peu ou pas d’impact sur vos articulations.
  • Les différentes positions aident la future mère à les débarrasser du problème de mal de dos courant dont elles ont tendance à souffrir.
  • La pratique du yoga aide à se remettre en forme plus vite après la grossesse.
  • Le yoga vous aide à respirer profondément et à vous détendre, ce qui vous sera utile lorsque vous affronterez l’accouchement.
  • Amélioration du sommeil et réduction du stress.
  • La pratique en groupe vous permet d’être entouré et de rencontrer d’autres personnes.

Sécurité et contre-indications :

Avant de commencer un programme de yoga prénatal, assurez-vous d’avoir informé votre médecin ou la personne qui vous suit durant la grossesse.

Il est important de vous informé des risques liés à votre nouvel état et préserver la santé durant toute votre grossesse. Vous profiterez alors pleinement de cette expérience enrichissante et votre bébé vous remerciera.

Comme toute activité sportive, il est déconseillé de pratiquer si vous présentez des symptômes ou risques de travail prématuré. Egalement si vous présenter des maladies cardiaques ou certains problèmes de dos important. Prenez toujours un avis médical avant de vous lancer.

  • Soyez bienveillante avec vous-même ! Il est recommandé d’avoir une activité sportive pendant la grossesse à hauteur de 30 minutes par jour. Ne vous essoufflez pas durant les efforts, prenez le temps de bien respirer, ne retenez pas votre respiration car votre bébé respire à travers vous !
  • Buvez ! Hydratez-vous, c’est évident mais on n’y pense pas toujours, deux fois plus enceinte. De plus ne pratiquez pas du Hot yoga, ou dans un environnement surchauffé.
  • Équipez-vous en conséquence, si vous pratiquez à la maison, profitez des accessoires de yoga, faites-vous en prêter par exemple, et pensez aux couvertures pour vous soutenir le plus possible pendant les postures de récupération.
  • Certaines postures ne sont pas conseillées, gardez une courbures normale de votre colonne vertébrale, ne vous pliée pas en deux et pas d’abdominaux ! Évitez de vous allonger sur le ventre ou le dos ou bien pensez à plier les jambes, ne faites pas de pencher extrême vers l’avant ou vers l’arrière. Les postures de torsions qui exercent une pression sur votre abdomen ne sont pas conseillées. Vous pouvez les modifier pour ne déplacer que le haut du dos, les épaules et la cage thoracique.

Si vous ressentez une douleur ou d’autres signes anormaux tels que des saignements vaginaux, une diminution des mouvements du fœtus ou des contractions pendant le yoga prénatal, arrêtez et contactez votre médecin ou sage-femme.

Et après la grossesse ?

En règle général, après un accouchement vous pourrez reprendre la pratique de yoga environ 6 semaines après. Avec un yoga en douceur pour vous retrouver et reprendre des forces.

Pratiquer le yoga postnatal est bénéfique, il permet de repositionner son bassin et soulager les tensions et douleurs de dos ou articulations liées aux transformations du corps durant 9 mois !

Il existe bien sur des cours et enchaînements de postures adaptées. Il vous faudra avoir terminé la ré-éducation du périnée et reprendre en douceur pour ne pas vous blesser.

Avec la bonne méthode, vous récupérerez plus vite mais les postures vous permettrons aussi de :

– se détendre et se réapproprier son corps
– retrouver sa silhouette, équilibrer les postures,se muscler en douceur
– prévenir la séparation abdominale (diastasis rectis), l’incontinence et le prolapsus

Un seul mot d’ordre pour pratiquer après sa grossesse, relâchez tout, vous avez été sollicité pendant 9 mois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *