Inspiration : Le bouddhisme pour la paix intérieure

Il est bon de faire un travail quotidien pour être et rester en paix, avec soi-même. Le monde s’en tiendra toujours mieux si nous sommes sereins, l’énergie que l’on émet le sera aussi. J’aime à penser qu’elle est contagieuse, du positif virale dans cet article pour vous contaminer de bonheur.

banque-d-images-et-photos-gratuites-libres-de-droits-téléchargement-gratuits152-1

Le bouddhisme en bref :

Le bouddhisme c’est la manifestation de l’existence du Bouddha, de son enseignement (Dharma) et du Sangha (ordre des moines). Ce sont les trois éléments les plus importants du bouddhisme. Le Bouddha disait à ses disciples avant son entrée dans le nirvâna : “Ne soyez pas tristes et affligés par Ma disparition, tant que Mon enseignement et le Sangha existent, Je suis toujours vivant en ce monde.”

Le mot “Bouddha” vient du mot “Bodhi” qui veut dire Sagesse. Un Bouddha est une personne complètement éveillée, une personne qui a atteint la perfection totale. Comme il y a eu une infinité de personnes qui ont déjà atteint la perfection, il y a donc une infinité de Bouddhas. Le dernier Bouddha qui s’est fait connaître sur la terre, est le Bouddha Sakyamouni, le Fondateur du bouddhisme actuel.

L’enseignement du Bouddha (Dharma) se base sur l’observation de la vie courante : la vie est souffrance ; puis sur la recherche de la cause profonde de cette souffrance : l’ignorance ; sur son expérience personnelle d’une vie bienheureuse sans souffrance ; et enfin sur les méthodes pratiques pour mettre fin à cette souffrance : la purification et la méditation. Le Bouddha a enseigné une multitude de méthodes qui peuvent se résumer ainsi : il faut se purifier pour pouvoir se concentrer, il faut se concentrer pour pouvoir méditer et développer sa sagesse.

Pensées bouddhistes pour se sentir bien :

Actuellement nous ne disposons pas de beaucoup de références biographiques concernant bouddha, ce que nous savons de lui et sa religion, provient de 3 sources : Celle du Vinaya Pittaka, du Sutta Pitaka et du Bouddha-Charita d’Asvaghosa.

C’est à travers ces textes qu’une grande partie de sa doctrine philosophique et spirituelle a été érigée, la même qui a donné forme à ces phrases si inspirantes du bouddhisme.

pexels-photo-2228561

« Votre objectif dans la vie est de trouver un but et de lui donner tout votre cœur. »

« Personne ne vous punira pour votre colère ; elle se chargera elle-même de le faire. »

« Ne vivez pas dans le passé, n’imaginez pas le futur, concentrez-vous sur le moment présent. »

« Un esprit discipliné apporte du bonheur. »

« La racine de la souffrance est l’attachement. »

« L’amour véritable naît de la compréhension. »

« Même votre pire ennemi ne peut pas vous blesser autant que vos propres pensées. »

« Si vous ajoutez fréquemment une petite dose de quelque chose au peu que vous avez, ce peu se transformera rapidement en beaucoup. »

« Il vaut mieux un mot qui apporte la paix que mille qui n’apportent que du vide. »

Pour aller plus loin :

Dans ses prédications, Le Bouddha a beaucoup parlé de la bonne conduite des moines et des laïcs dans la vie sociale. Dans ce cadre d’informations sommaires, nous nous contentons de citer les quatre vertus principales :

– La bonté ou la volonté d’apporter de la joie aux autres.

– La compassion ou la compréhension et la Volonté de sauver les autres de leurs malheurs et de leurs souffrances.

– La réjouissance en voyant la joie des autres qui viennent d’être sauvés de leurs malheurs et de leurs souffrances.

– Le détachement c’est-à-dire ne pas parler de , ni penser à ce qu’on a fait pour les autres.

Pour être plus simple, référons-nous au conseil du Bouddha à Son Fils RAHULA avant Son entrée au Nirvâna : “Est bien, tout ce que tu fais dans ton intérêt et dans l’intérêt des autres ; est mal, tout ce que tu fais contre ton intérêt et contre l’intérêt des autres ; et il faut être très prudent quand tu veux faire quelque chose dans l’intérêt des uns mais à l’encontre des autres.”

Dans la pratique, chaque bouddhiste doit s’efforcer d’observer aussi strictement que possible les cinq Préceptes suivants :

1.- Ne pas tuer

2.- Ne pas voler

3.- Ne pas commettre d’adultère

4.- Ne pas mentir

5.- Ne pas consommer de boissons alcooliques, ni de drogues.

pexels-photo-3767851

Sources : http://linhsonphapquoc.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *